Lucius Domitius Aurelianus, quelques repères biographiques

- 5 septembre 214 : Naissance près de Sirmium en Pannonie Inférieure
- De simple soldat, il monte les marches de la hiérarchie militaire jusqu'à devenir tribun de légion et préfet d'une aile de cavalerie sous le règne de Valérien Ier
- Septembre 268 : est nommé commandant de la cavalerie par l'empereur Claude II le Gothique
- Octobre 270 : acclamé empereur par les légions stationnées à Sirmium
- Début 271 : rétablit l'ordre en Italie du nord envahie par les Juthunges
- Mi 271 : mate la rébellion des monétaires à Rome
- Fin 271 : défait les Goths en Thrace
- Eté 272 : reprend Palmyre en orient et met fin au pouvoir de la reine Zénobie
- Début 273 : met fin à une ultime révolte de Palmyre avant de gagner l'Egypte où il fait abattre les murailles d'Alexandrie
- Printemps 274 : réduit la sécession gauloise en remportant la bataille de Châlons face aux forces de Tétricus
- Mi 274 : célèbre son triomphe à Rome avant de mettre en place la réforme monétaire qui voit la création de l'aurelianus
- Septembre 275 : est assassiné à Cnaenophurium près de Byzance alors qu'il s'apprête à lancer une campagne militaire contre la Perse

samedi 22 septembre 2012

Aurélien et la reconquête de la Gaule

Aurelianus en billon de 22 mm pour 3,5 grs, avers : IMP C AVRELIANVS AVG, revers : PACATOR ORBIS, atelier de Lyon (275), 4ème émission, 1ère officine (RIC 6)

Après avoir rétabli, non sans difficultés, l'ordre sur le front danubien puis avoir annihilé les prétentions sécessionnistes des Palmyréniens en Orient, Aurélien entame au printemps 274 ap. JC une ultime campagne militaire destinée à restaurer l'unité de l'empire romain. Depuis quatorze ans déjà, la Gaule vit séparée de Rome avec à sa tête des empereurs indigènes tels Postume ou Victorin dont la légitimité repose sur l'action de défense du limes du Rhin. Tétricus, qui leur a succédé, ne dispose pas du même prestige. D'origine sénatoriale, il gouverne depuis sa ville de Bordeaux et peine à maintenir l'ordre sur son territoire en proie à des tentatives d'usurpation comme celle de Domitianus. Il ne reste plus à Aurélien qu'à prendre pied au delà des Alpes pour y rétablir l'autorité de Rome. L'affrontement entre les deux armées a lieu à Châlons en Champagne et, après un simulacre de bataille, Tétricus rentre dans le rang et fait sa soumission au nouvel homme fort de l'empire. Ce dernier ne tarde pas à travailler à la réorganisation du territoire nouvellement conquis. Soucieux de rapprocher les centres de production monétaire du front de Rhétie et de Norique, il ferme les ateliers de Trêves et Cologne et rapatrie les ouvriers dans la ville de Lyon où sont ouvertes deux officines. Au sein de celles-ci, sont gravés des coins monétaires vantant les mérites d'un empereur considéré comme le "pacificateur du monde" et l'incarnation sur terre du dieu Sol.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire