Lucius Domitius Aurelianus, quelques repères biographiques

- 5 septembre 214 : Naissance près de Sirmium en Pannonie Inférieure
- De simple soldat, il monte les marches de la hiérarchie militaire jusqu'à devenir tribun de légion et préfet d'une aile de cavalerie sous le règne de Valérien Ier
- Septembre 268 : est nommé commandant de la cavalerie par l'empereur Claude II le Gothique
- Octobre 270 : acclamé empereur par les légions stationnées à Sirmium
- Début 271 : rétablit l'ordre en Italie du nord envahie par les Juthunges
- Mi 271 : mate la rébellion des monétaires à Rome
- Fin 271 : défait les Goths en Thrace
- Eté 272 : reprend Palmyre en orient et met fin au pouvoir de la reine Zénobie
- Début 273 : met fin à une ultime révolte de Palmyre avant de gagner l'Egypte où il fait abattre les murailles d'Alexandrie
- Printemps 274 : réduit la sécession gauloise en remportant la bataille de Châlons face aux forces de Tétricus
- Mi 274 : célèbre son triomphe à Rome avant de mettre en place la réforme monétaire qui voit la création de l'aurelianus
- Septembre 275 : est assassiné à Cnaenophurium près de Byzance alors qu'il s'apprête à lancer une campagne militaire contre la Perse

lundi 26 décembre 2011

Une Victoire au caractère divin pour Aurélien



Description de la monnaie :
Antoninien en billon de 23 mm pour 3,5 grs, avers : IMP AVRELIANVS AVG, revers : VICTORIA AVG, atelier de Siscia (271-272), 5ème émission, 3ème officine (RIC 238)

A la fin de l'année 271 ap. JC, l'empereur Aurélien est en Thrace. Après avoir rétabli l'ordre sur le Danube en repoussant une énième attaque des Goths, il se prépare à entrer en campagne contre la reine Zénobie qui fait sécession avec Rome. Quelques mois plus tard, après un raid éclair à travers la Galatie et la Cilicie (Turquie actuelle), les légions romaines se rendent maîtresses de Palmyre. La reddition de la puissante cité du désert marque le ralliement de l'orient à Aurélien. La victoire de l'empereur est célébrée par l'atelier monétaire de Siscia qui fait figurer au dos de ses antoniniens la figure ailée de la divinité incarnant le succès des armes romaines. Néanmoins, elle prend, dans le cadre de la 5ème émission, un caractère original : elle n'est plus présentée de profil portant palme et lauriers mais de face tenant entre ses mains le stephané, diadème revêtu traditionnellement par les souverains orientaux. Restaurateur de la domination romaine, Aurélien, paré de ce succès militaire de prestige, peut désormais commencer à être élevé au rang du divin...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire